Vendeur à domicile : quelle formation suivre ?

Vendeur à domicile

À la recherche de nouveaux horizons professionnels ? La piste de la vente à domicile offre de nombreux bénéfices. Néanmoins, l’accès à certaines informations reste encore en suspens. Champs de compétences, formations ou encore connaissances techniques, nous étayons pour vous la thématique de la vente à domicile. 


Dans cet article, nous reviendrons sur les atouts incontestables de la vente directe. Aussi, nous répondrons aux questionnements autour des formations à suivre pour prétendre au poste. Enfin, nous ferons le point sur le statut d’une VDI. 

Quels sont les grands avantages de la vente à domicile

Pour rappel, la vente à domicile est une activité liée au commerce. En quelques mots, ce domaine consiste à vendre des produits d’une marque de manière directe. Cela veut dire que la personne qui représente l’entreprise se rend chez un hôte pour exposer les produits. L’objectif final est de vendre aux personnes présentes chez l’accueillant.


L’un des premiers atouts notables de cette méthode de vente concerne la flexibilité du planning. En effet, vous êtes seul décisionnaire de votre agenda, cela signifie que vous n’avez pas d’horaires et de jours d’exercice fixes. 


En lien avec cet aspect de flexibilité, l’activité de VDI vous permet d’être autonome rapidement et de manière durable au sein de l’entreprise. Un point intéressant pour les personnes recherchant une activité de travail sans dépendance hiérarchique.


Pour plus de sécurité, l’ensemble des personnes exerçant en tant que vendeur(euse) à domicile sont éligibles aux mêmes droits sociaux que les salariés. En outre, vous pouvez accéder à la sécurité sociale, l’assurance-chômage et bien d’autres aides financières.


Vous êtes convaincu ? Découvrez les différents chemins et formation pour VDI qui vous permettront d’accéder à ce poste. 

Un statut atteignable de différentes manières


Avec du recul, c’est l’un des premiers secteurs d’activité sans critères réels d’âge ou d’expérience professionnelle. Chacun est libre de trouver une opportunité de carrière et une offre financière à la hauteur de ses attentes. 


Par ailleurs, il n’existe pas de parcours prédéfinis pour arriver à ce poste. Au contraire, il se différencie puisqu’il est accessible sans formation ni diplôme. On vous présente 3 scénarios récurrents. 


Pas de formation 


Pour se lancer dans la vente à domicile, il n’est pas nécessaire de passer un diplôme spécifique. En effet, vous pouvez venir de n’importe quel milieu professionnel, la porte de la vente directe vous sera toujours ouverte. Néanmoins, certaines compétences relationnelles sont indispensables pour faciliter son intégration. 


Une formation de vendeuses à domicile 


Depuis quelques années, ce secteur d’activité est en pleine expansion. Pour répondre à la demande, certaines écoles ont développé une formation spécifique liée à la vente à domicile. Des unités d’enseignement en rapport avec des techniques de vente ou encore des méthodes d’organisation.


L’objectif est de former en quelques mois des personnes capables de déployer des actions marketing afin de générer un réseau d’adhérents. Aussi, la formation permet de se remettre à niveau sur des essentiels comme les réseaux sociaux ou encore certains enjeux économiques.


Une formation proposée par la marque 


Certaines entreprises proposent aux VDI une gamme de produits parfois complexe à appréhender. Pour ce faire, les organisations préfèrent mettre elles-mêmes en placent leur formation. Un parcours de formation professionnelle dans lequel la personne pourra mieux appréhender les produits, les valeurs et les techniques de vente de la structure. 


Selon l’entreprise dans laquelle vous exercez, celle-ci peut proposer des ateliers complémentaires, des formations au fil du temps pour étoffer vos connaissances dans le milieu : prise de parole, management, communication non-verbale, etc.

En tant que VDI : quel est votre statut ?

L’organisme qui régit l’activité de vente à domicile est la FVD (Fédération de la Vente Directe). Son objectif est d’assurer la prospection des vendeurs. La particularité d’une VDI est qu’il est sous le statut d’indépendant uniquement sur le plan juridique et fiscal. Néanmoins, il est considéré comme salarié auprès de la protection sociale.